Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil » CultuSamim » Arts » Le laboratoire CUNTIC ouvre à Paris les voies d’une riche collaboration universitaire
par385

Le laboratoire CUNTIC ouvre à Paris les voies d’une riche collaboration universitaire


Le directeur du Laboratoire CUNTIC (Culture-NTIC et développement), Mohamed Zinelabidine, directeur aussi de l’Institut Supérieur de Musique à Tunis, a conduit une délégation du laboratoire (Dont le Directeur des études, M. Samir Becha) invitée à participer au Premier Séminaire Français de Brachylogie (SEB1-FRA) et à examiner des projets de collaboration avec des universités parisiennes.

Jeudi 13 novembre a été consacré à la réunion de partenariat pédagogique et scientifique avec l’Université ParisI – Panthéon Sorbonne sous l’impulsion du Pr Caroline Moricot, Vice-Présidente du Conseil Scientifique. Elle a débouché sur un projet de convention pour l’encadrement de masters et de doctorats, de séjours et de stages artistiques et scientifiques avec l’Institut Supérieur de Musique de Tunis, le Laboratoire de recherche en Culture, Nouvelles Technologies et Développement (CUNTIC) et l’Institut Âcte dirigé par Pr Richard Conte. Ce partenariat est étendu aussi au Centre de recherche sur l’histoire culturelle dirigé par Pr Pascale Goetschel et au département de Sociologie dirigé par Pr Yza Boulahbel.

Vendredi 14 novembre, dans l’impressionnante Cité du Cinéma de Paris et l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, s’est tenue une réunion de travail avec la directrice Francine Lévy et Gérard Pelé pour des perspectives réelles de recherches appliquées en son, image, cinéma et musique, devant trouver leur concrétisation dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’Institut supérieur de musique de Tunis et le Laboratoire de recherche en Culture, Nouvelles Technologies et Développement.

Samedi 15 novembre 2014, à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, s’est tenu le Premier Séminaire français des Etudes Brachylogiques, dans le prolongement du concept de « Nouvelle Brachylogie » et du projet international (déjà relayé dans plus de dix pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique), fédérateur des arts et des savoirs, qui en a émané, concept et projet initiés par Pr Mansour M’henni de l’université Tunis El Manar. Le séminaire français, conduit par Pr Patrick Voisin de main de maître, a posé plusieurs questions et ouverts plusieurs pistes de recherche liées au nouveau concept, dans tous les secteurs du langage, de la connaissance et de la vie en général. Un échange d’une grande teneur à l’ENS de Paris entre participants de plusieurs horizons culturels et qui devra continuer au Maroc, en avril 2015, lors du Premier Congrès Mondial de Brachylogie.

Au terme du séminaire de Paris, une assemblée constituante de l’association Brachylogia-France s’est tenue, dans la dynamique d’organisation des différents intéressés par le projet en structures scientifiques, associatives ou culturelles, comme cela s’est déjà réalisé en Tunisie, au Maroc, en Côte d’Ivoire, en attendant l’achèvement des procédures de structurations officielles des groupes déjà constitués de fait dans une dizaine de pays. Le Professeur Mansour M’henni a présidé l’assemblée, en sa qualité de président de la CIREB (Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques, à Paris). C’est Patrick Voisin (Vice-Président et directeur d’administration de la CIREB) qui va présider Brachylogia-France dont le bureau d’administration est composé de 4 membres et le Conseil d’administration de 12 membres.

(Correspondance spéciale)


Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publierLes champs marqués sont obligatoires *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WpCoderX