Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil » Samimopinion » Chronique » Le Forum des Questions et des Concepts d’Avenir : un nouveau cadre pour l’action commune
م1petit

Le Forum des Questions et des Concepts d’Avenir : un nouveau cadre pour l’action commune


Une nouvelle association est en phase finale de constitution ; elle porte le nom suivant : « Forum des Questions et des Concepts d’Avenir », une appellation ainsi justifiée par le président fondateur de cette association, Mansour M’henni, au micro de la Radio Tunis-Culturelle : « Sans doute importe-t-il d’abord de se demander pourquoi un « Forum des Questions et Concepts d’Avenir », avec un statut associatif d’intérêt général. Précision d’abord que le statut a été ainsi choisi pour conforter l’action civile dans ses modes pluriels et ses configurations variées : ce qui relèverait de l’académique, du scientifique, de l’intellectuel et plus largement du culturel, comme ce qui aurait trait à l’action pratique dans les domaines du pédagogique, de l’écologique et du social le plus large. Nous vivons aujourd’hui une grande confusion par rapport aux concepts qui conduisent notre action et motivent notre engagement ; c’est la raison pour laquelle nos stratégies prospectives restent fragiles. »

Action civile ou action politique ? « Il est évident, précise-t-il, que cela peut croiser la pratique politique, mais seulement dans ce qui pourrait, aussi objectivement que possible, contribuer à une meilleure perception et une gestion plus efficiente des problèmes de toutes natures, grâce à la rationalisation des méthodes et à la démocratisation des participations pour les interroger et approcher les solutions à leur trouver de la façon la plus consensuelle. Ainsi nous paraît le rôle du tissu associatif, voire de la composante la plus large de la société civile, et ainsi nous comptons y conduire notre action pour le conforter et améliorer son effet. »

En guise de sensibilisation à son esprit et à son action, le FQCA initie  une première action phare, le « Forum des Questions et des Concepts d’Avenir », portant ainsi son nom à chaque édition et représentant son principal label, avec à chaque fois un sous-titre spécifiant le thème de l’édition. Ainsi, fort de l’appui de plusieurs associations partenaires, le FQCA organise, les 8 et 9 juillet 2017, la première édition de son Forum, consacrée à « Méditerranéité, conversation, démocratie et vivre-ensemble ». Les associations partenaires sont : l’Association de Création culturelle de l’Institut Supérieur des Etudes Appliquées aux Humanités à Mahdia, l’Association d’Action Culturelle de l’Institut Supérieur des Langues Appliquées à Moknine, l’Association culturelle de l’Institut Supérieur des Métiers de la Mode à Monastir (Université de Monastir), l’Association pour la Culture les Arts Méditerranéens (ACAM), la Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques (CIREB-Paris) et l’AUF-Maghreb,

Les travaux se dérouleront à Mahdia et à Monastir conformément à la répartition suivante :

Samedi 8/7/2017 : Centre Culturel Universitaire de Mahdia (salle des conférences)

9h30 : Inscription des participants

9 h 40 : Ouverture officielle – Allocution(s) d’ouverture

10h : Mansour M’henni (Prof. Emérite-Université Tunis El Manar, président du FQCA et de la CIREB) : communication introductive « Réflexions prospectives entre les rives de quatre concepts : Méditerranéité, conversation, démocratie et vivre-ensemble».

10h20 : Première conversation autour de la question « La méditerranéité  maintenant »  – Président de séance M. Sami Tebbeb. Directeur de l’Institut Supérieur des Humanités Appliquées à Mahdia

Boubaker Ben Fraj (Président de l’ACAM) : la Méditerranée: que de paradoxes

Abdellaziz Kacem (Ecrivain): Nous et la Méditerranée

Mustapha Trabelsi (Prof.-Université de Sfax) : La poét(h)ique de la Méditerranée dans la littérature française et francophone

Discussion

12h00 : Deuxième conversation autour de la question « Esprit de conversation et démocratie »

Abderrahman Tenkoul (Prof.-Université de Kénitra, Maroc) : Quelle conversation pour la Méditerranée aujourd’hui?

Habib Jerbi (Maître de Conférences-Université de Kairouan) : La conversation en démocratie comme dialogue (ar)

Nizar Ben Saad (Maître de Conférences-Université de Sousse) : La conversation, histoire d’un legs socratique

Discussion

21 h : Soirée Arts et culture : Bricolages brachylogiques (Hôtel Monastir-Center à Monastir)

« Lectures et (re)présentations de créations brèves » (Hôtel Monastir-Center, Monastir)

Avec une exposition, « Créations actuelles », des produits et mémoires de fin d’études des étudiants de l’Institut Supérieur des Métiers de la Mode à Monastir. Exposition coordonnée par M. Sohnoun Kallala.

Dimanche 9/7/2017 : Hôtel Monastir-Center à Monastir

10h : Troisième conversation autour de la question « Le vivre-ensemble » – Président de séance Pr. Mahjoub Aouni. Président de l’Université de Monastir

Khadija Ben Hassine (Prof., Université de Tunis) : Vivre-ensemble et identité déterritorialisée

Halima Ouanada (Maître-assistante, Université Tunis El Manar) : Tolérance et vivre-ensemble

Farida Bouhassoune (Prof.-Université de Kénitra, Maroc): Genre et vivre ensemble ou l’invention du futur

Discussion

12h30 : Clôture officielle, sous l’égide du Pr. Mahjoub Aouni. Président de l’Université de Monastir

Saad Borghol (Directeur des études à l’ISLA-Moknine et président de l’ACISLAM) : Rapport de Synthèse et recommandations

Allocution(s) de clôture

N.B. : Les interventions se feront dans deux langues, l’arabe et le français.

S.R.


Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publierLes champs marqués sont obligatoires *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WpCoderX