Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil » DiverSamim » Décès du Docteur Brahim Gharbi
Brahim Gharbi

Décès du Docteur Brahim Gharbi


La petite ville de Kélibia en Tunisie, perd l’un de ses illustres pères fondateurs. Le grand professeur Si Brahim El Gharbi, l’icône de la médecine pulmonaire tunisienne, le maître formateur de dizaines de milliers de médecins, le symbole de l’amour de la patrie du bénévolat, du don de soi et de la modestie, n’est plus. Avec son départ, c’est la Tunisie entière qui est en deuil en voyant partir un grand de ses hommes connu et reconnu par tous comme un illustre professeur en médecine mais aussi comme un homme d’une envergure humaine hors du commun.
Paix à son âme. Les condoléances les plus sincères à sa famille, à la grande famille de la médecine, à ses proches et au tout Kélibia.

Professeur Brahim El Gharbi
Né le 19/12/1920 à Kélibia
Etudes primaires : Ecole franco-Arabe Dar Djeld – Tunis
Etudes Secondaires : Lycée Camot – Tunis
Etudes Supérieures :
 Faculté d’Alger = Certificat de physique – Chimie Biologie
 Faculté de Médecine de Paris
 Diplôme de doctorat en Médecine en 1951
Fonction :
 Interne des Hôpitaux de Tunisie
 Assistant des hôpitaux de Tunisie 1952
 Chef de service des Hôpitaux de Tunisie 1955
 Médecin Directeur de l’institut de Pneumo de l’Ariana de 1964 à 1985
 Professeur Agrégé à la faculté de Médecine de Tunis puis
 Professeur de 1974 à 1986.
Services Hospitaliers :
 Hôpital Chebbi pour les maladies pulmonaires de 1951 à 1960
 Hôpital Charles Nicolle de 1960 à 1964
 Hôpital Militaire de 1959 à 1969
 Hôpital de l’Ariana de 1958 à 1960 et de 1964 à 1985
 Conseiller auprès du Ministère de la Santé Publique à partir de 1952 pour
 L’organisation de la lutte anti – tuberculose en Tunisie en 1956
 Projet de Djebel Lahmar avec L’OMS : Formation du personnel pour la prise en en charge des tuberculeux
 Démarrage de la lutte anti-Tuberculose en Tunisie
Diagnostique par radio photographique et vaccination par le BCG en 1958 :
 Début par le gouvernorat de Sousse, puis extension aux autres Gouvernorats.
 1967 : Création d’un laboratoire spécialisé pour la lutte anti-tuberculeuse et campagne pour dépistage bacilloscopique :
 gouvernorat du Kef et de Sfax : projet avec l’U.I.C.T et la société de lutte anti-tuberculeuse de l’Alaska à partir de 70 extension à toute la Tunisie.
Travaux sur :
 La Tuberculose.
 Le Kyste hydatique.
 Le Cancer du poumon
 L’asthme.
 La bronchite chronique.
 Les pneumoconioses.
 Et d’autres maladies broncho pulmonaires par articles originaux et thèses.
Tunisification du conseil de l’Ordre des Médecins en 1956 :
 Secrétaire Général jusqu’à 1969 puis Président de 1969 à 1956.
 Membre de l’union internationale contre la tuberculose.
 Membre de la commission scientifique pour les maladies respiratoires de l’U.I.C.T.
 Président de la région Afrique de l’U.I.C.T. en 1984
 Président du comité Anti-Tabac de la ligue Nationale contre la Tuberculose et les maladies respiratoires
 Membre fondateur du croissant rouge Tunisien en 1956
 Vice président du croissant rouge Tunisien en 1966
 Actuellement du croissant rouge Tunisien
 Ancien Membre du Comité Supérieur des Droits de l’homme et de libertés fondamentales
 Ancien président du comité supérieur de la santé publique
 Ancien président de la Municipalité de Kélibia
 Président Honoraire du conseil de l’ordre des Médecins
 Ancien membre de 75 à 85 du conseil de la faculté de médecine de Tunis
Prix et Distinctions :
 1984 : Prix Bourguiba de médecine
 1993 : Prix de la société arabe de médecine
 Officier de l’ordre de l’indépendance
 Commandeur de l’ordre de la république
 Médaille commémorative de la bataille de Bizerte 1961
 Médaille du mérite culturel
 Médaille du travail
 Médaille de la santé publique
 Médaille de l’ordre des médecins
 Médaille du mérite scout
 Grand officier du mérite de l’éducation
 2000 : Prix présidentiel des droits de l’homme décerné au croissant rouge Tunisien
 Médaille de l’esprit sportif
 Médaille de la croix rouge du Venezuela.

( Hakim Tounsi)

NDR: Allah yarhmou! Un grand pilier de la médecine et de la citoyenneté tout court en Tunisie nous quitte, en toute humilité devant la mort comme il a vécu en toute humilité! Puisse-t-il servir d’exemple aux médecins de demain et aux citoyens de toujours!


Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publierLes champs marqués sont obligatoires *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WpCoderX